Skip to content

1998 : the brand new maître des horloges

La très grande saga de Radio Nova racontée par celles et ceux qui l’ont vécue et ambiancee à l’antenne ou dans la savane.

Il est venu le temps des cathédrales. In 1998, the architect Jean Nouvel, bâtisseur en chef de l’opéra de Lyon, of the Fondation Cartier or of the Institut du Monde Arabe, is the visitor of Jamel Debbouze dans son émission quotidienne de fin d’après-midi , le KX, wealthy in irreplaceable interviews (with Yves Mourousi or Éric & Ramzy). Avons-nous, in response to Jamel’s formulation, « rendu service » à la France ? Par l’édification d’une maison virtuelle avec des briques de toutes les couleurs, où les fenêtres seront toujours préférées aux murs? Remark ça va sur la Terre ? L’année du sacre d’une France dite « black-blanc-beur » qui remporte la coupe du monde de foot, et un, et deux, et trois zeros ? In 1998, the Declaration common des droits de l’Homme a cinquante ans et Kim Jong-il est désigné chef supreme de la Corée du Nord. Une éclate struggle within the Congo et Bashung ment effrontement on the album army fantasies. In Afghanistan, the American military bombs the camps d’entraînement presumés of a sure Oussama Bin Laden, in order that the algerian Islamists assassinate the poet and singer Kabyle Matoub Lounès – though the Toulousains de Zebda dédient leur album multi-platiné, abnormal essencewho additionally incites us take off the chemise, extra je crois que ça va pas être potential. Toute l’Amérique du Sud s’amourache d’un petit Parisien nommé Manu Chao qui voyage ClandestineLauryn Hill retrace sa mauvaise training sur son distinctive album solo et les Beastie Boys devienne intergalacticalors qu’un duo de Versaillais nommé Air nous embarque pour un moon safari.

Et pendant qu’une épaisse saga pleine de loups et de dragons named Le Throne de fer Apparaît dans les librairies françaises, a nouveau “maître des horloges” is summoned to the cour de Nova, à la demande du roi Bizot. The arrival of Bruno Delport, former normal director of OUÏ FM, will provoke a small Copernican revolution on our antenna. Suite à ses conseils de él, réalisateurs et animateurs ne sont plus separés par une vitre et on met des micros pour capter la vie dans le studio. L’structure de la grille des programmes, are international rythme, est réorchestrée – similar to the musical programming, classée par genres et en fonction des émotions that arouse les morceaux choisis. On parle désormais de «rotation» pour sure titles emblematic du second, de «golds» et de «uncommon grooves» pour les chansons adorées du passé, ou d’un aphorisme paradoxal pour designer notre tendance à ne jouer que des trucs chelous: « Plus c’est completely different, plus c’est pareil. »

Ce nouveau cap dans la professionnalisation de la station, qui lui permettra d’acquérir de nouveaux auditeurs et, in positive, de durer, n’ira pas sans de vives contestaciones internes qui déplorent la fin d’une époque, le début du «formatage». Pourant, proper right here, proper nowhow I raised him chorus large beat de FatBoy Slim, nous continuons de faire pousser – as les immeubles dans la nuit du movie DarkCity – the abilities of all ages. A brand new tandem, Yannick (Barbe) and Mélusine (Raynaud), dynamite at our matins de manière « playful and poetic » avec des feuilletons-fleuves qui parodient le soap-opéra, comme La Grande Saga du Foin, La légende de Poire et surtout Baklava or la toge écarlate. Et qui aurait pu croire that the venerable Henry Chapier turned at 65 years previous an beginner éclairé de musiques électroniques qui tabassent, in despues de au pageant Boréalis de Montpellier ? L’année de la première Techno Parade ? O Henry! Music sounds higher with you !

Realisation, mixage : Guillaume Girault.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *