Skip to content

À nous de choisir les champions

Il est not possible de séparer le sport de la politique et ça n’a jamais été aussi vrai qu’aujourd’hui. Le 8 novembre dernier, jour des élections de mi-mandat aux États-Unis, par exemple, no match de la NBA n’a été joué pour permettre aux amateurs, aux joueurs et aux administrations d’équipes d’aller voter. La veille, plusieurs joueurs de la ligue portaient des t-shirts pendant leur pratique sur lesquels on pouvait lire VOTE.

En mai dernier, la tuerie à l’école primaire Robb à Uvalde au Texas a fait 21 victims et plusieurs blessés. A number of hours later, on the level of press of the match, Steve Kerr, the entraîneur of the Golden State Warriors, a fait un plaidoyer pour un meilleur management des armes à feu. Il était furieux. Crie et dribble, Steve.

Quelques jours plus tarde et avec la tuerie encore dans les manchettes, Gabe Kepler a emprunté un chemin asphalté par Colin Kaepernick, quelques années plus tôt, en refusant de sortir de l’abri des joueurs pendant l’hymne nationwide des États-Unis. A lot in order that you do not really feel that our nation is on the right track, you do not wish to take part within the nationwide hymna dit celui who directs the San Francisco Giants.

Colin Kaepernick, a genou au sol pendant l’hymne nationwide américain chanté at Levi’s Stadium in Tampa forward of a match between the San Francisco 49ers and the Buccaneers, in October 2016

Photograph : Getty Pictures / Ezra Shaw

Les athlètes n’ont pas à être des modèles parfaits, mais ils ont le pouvoir d’influencer. The sports activities groups additionally. Et nous, les partisans, nous voulons que leurs valeurs soient semblables aux nôtres. Additionally, a Nielsen survey of April 2021 signifies that as well as, we, the partisans, we attend à ce que les marques aient une opinion sur les enjeux sociaux, et ce, à a taux of 13% greater than the overall inhabitants .

An injustice, où qu’elle se produise, est una menace pour la justice partout ailleurs, wrote Martin Luther King in 1963. Are you able to ignore the injustices in Qatar? Les droits de la personne bafoués? Malgré que nos athlètes et journalistes y étaient, nous n’avons pas ignored celles en China, lors des des niers Jeux olympiques ou celles en Russie, lors des Jeux de Sotchi en 2014.

La participación et la contestación peuvent se faire en meme temps et c’est un mariage que les autorités doivent settle for. L’équipe du Danemark est un exemple à suivre. En de septembre dernier, elle dévoilait son uniform, signed by l’equipementier Hummell. 3 monochrome jerseys and envelopes. A rouge, a blanc and a noir. Celui-là, in l’honneur des milliers de migrants morts sur les chantiers de building au Qatar.

We assist the Danish nationwide staff. Cet appui ne devrait pas être confondu à celui pour un tournoi qui a coûté la vie à des milliers de personnes.de dire Hummel dans une publication récemment partagée sur Instagram.

A soccer player wears a tracksuit in his mains.

Joueur Christian Eriksen presents the jersey that the Danish staff will put on the Mondial 2022.

Photograph : ritzau scanpix/afp through getty ima / MADS CLAUS RASMUSSEN

Pour ses séances d’entraînement, l’équipe du Danemark planifiait de porter des maillots avec les mots des droits humains pour tous, that FIFA refused. This determination of the Fédération montre qu’elle ne comprenden pas la génération de ses joueurs. Les moyennes d’âge de ceux qui participeront à cette Coupe du monde, par équipe, est de 24.7 ans (celle du Ghana, la plus jeune) à 28.9 ans (celle de l’Iran, la plus âgée). C’est surtout aux Millénariaux, que nous devons l’activisme qui marche, celui qui nous fait réfléchir, celui qui est worthwhile.

The stability between participation and contestation is comme celui à trouver entre la dénociation et le boycottage – un défi pour les médias, par instance.

Sans noustitrait Le Quotidien de la Réunion et de l’Océan Indien, in September dernier. Depuis lors, the journal n’a broadcast no article sur le Mondial au Qatar et no publicité d’annonceurs l’évoquant. To justify ce geste inédit, the redaction dénonçait in an editorial that: cette Coupe crystallise des atteintes intolerables à la dignité et aux libertés humaines, elle a piétiné les droits des travailleurs et des minorités et a balayé le respect de l’environnement.

C’est un geste fort et, aux yeux de plusieurs, laughable. Et pourtant, si le rôle des médias est d’informer, n’est-ce pas ce que Le Quotidien de la Réunion et de l’Océan Indien a fait, à sa manière? Les lecteurs continueront-ils à le lire?

This weekend, the britannique journal Guardian rappelling within the sequence Rights And Freedom (New fenetre) – qui rapporte les abus des droits humains à travers le mundo et amplifie les voix de ceux qui se battent pour la justice – tous les studies qu’il avait fait depuis 2013, sur les circumstances des migrantes au Qatar. Cet vital travail n’empêchera pas au Guardian to cowl the matches.

Quelle part aura le plus grand lectorat dans les 4 prochaines semaines. Rights And Freedom, ou celle des sports activities?

Which jersey would be the meilleur vendeur? Le noir du Danemark dans toute sa sobriété ou le plus flamboyant des jerseys des autres équipes?

the journal saudi arabia Venient de mettre en kiosque son más récent número. In frontispiece, the enduring Naomi Campbell – joins the commonest mannequins. This version of the journal is the quantity Particular Qatar.

The newest concern of the journal Mom Jones, lui, fait moins dans le paraître. In vedette sur sa web page he covers a soccer ballon in paillettes, tâché de gouttes de sang. blood sports activitiesest le titre et il ne peut laisser personne indifférent et son sous-titre Remark le pétrole et les oligarchs ont rendu le soccer plus riche et en faillite morale est sans ambiguité.

Who was le meilleur tirage? Vogue or Mom Jones?

Ce Mondial is just not a sports activities competitors between international locations. Il s’agit aussi d’une guerre d’photographs. Un fight entre celle assez puissante pour faire oublier la réalité et celle qui nous empêchera de l’ignorer. C’est à nous de choisir l’picture qui méritera la victoire et viendra à définir cette Coupe du Monde.

L’auteure est stratège en communication et directrice générale chez Edelman Montréal.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *