Skip to content

« Les phrases de Fauré on l’élégance excessive du model de Proust »

Lecture : Extract from the prisonniere (A la recherche du temps perdu, Proust)

L’andante venait de finir sur une phrase remplie d’une tendresse à laquelle je m’étais donné tout tier; alors il y eut, avant le mouvement suivant, un immediate de repos où les exécutants posèrent leurs devices et les auditeurs échangent quelques impressions. A duc, pour montrer qu’il s’y connaissait, declares: «C’est très difficile à bien jouer. » Des personnes plus agréables causèrent un second avec moi. Mais qu’étaient leurs paroles, qui, comme toute parole humaine extérieure, laissaient me si indifférent, à côté de la celeste phrase musicale avec laquelle je venais de m’entretenir? J’étais vraiment comme un ange qui, déchu des ivresses du Paradis, tombe dans la plus insignifiante réalité. Et de meme que certains êtres sont les deniers témones d’une forme de vie que la nature a abandonnée, je suedais me si la musique n’était pas l’exemple distinctive de ce qu’aurait pu être – s’il n’y avait pas eu l’invention du langage, la formation des mots, l’analyse des idées – la communication des âmes.

musical programming

Gabriel Faure: Sonate pour violon et piano n°2 in E min op 108 : 3. Allegro Non Troppo
Arthur Grumiaux, violin
István Hajdu, piano
Decca 4851268/1269/1270

Jean-Sebastien Bach : Sonate n°3 in Ut Maj BWV 1005 : Adagio
Amandine Beyer, violin
ZZT110902

« Toute ma jeunesse a été baignée dans la musique, c’était pour moi une deuxième langue (…) j’entendais Bach as une sorte de prière qui était à côté de moi et qui me faisait vivre » – Yves Queré

Johannes Brahms : Trio with cor in E flat Maj op 40 : 3. Adagio mesto
Yehudi Menuhin, violin
Hephzibah Menuhin, piano
Alan Civil, cor.
Warner 0825646777068/14

In regards to the Brahms Trio: « C’était autre selected that de la musique pour moi, c’était un autre monde, c’était une vérité completely differente de celle that I do know, ça a été un des grands chocs de ma jeunesse » – Yves Queré

Johannes Brahms : Sonate nº1 in E min op 38 : I. allegro non troppo – for cello and piano
Yo-Yo Ma, cello
Emmanuel Ax, piano
SonySK 48191

« I began the cello as a mauvais violoniste » – Yves Queré

Serge Prokofiev : Concerto pour violon n°2 in G min op 63 : 1. allegro moderato
Vadim Repin, violin
Orchestra Halle carried out by Kent Nagano
Erato 063010696-2

« Je ne pense pas qu’il y ait un lien entre science et musique. (…) La science nous donne un discours, un récit qui frôle la vérité (…) la musique ne dit pas la vérité, elle n’a pas absolument pas cette prétention, elle dit au contraire ce que le récit ne peut pas I am going to say ” – Yves Queré

Wolfgang Amadeus Mozart : Rondo pour piano within the min Okay 511
Anne Queffélec, piano
MIR 9913

« Mozart’s spherical is a meditative musique, d’un romantisme pudique, this piece is exclusive dans sa profondeur » – Yves Queré

Henri Dutilleux : Blackbird – for piano
Anne Queffélec, piano
Eratus 7592332

Robert Schuman : Liederkreis op 39 : 1. In der Fremde – for baryton and piano
Christian Gerhaher, baryton
Gerold Huber, piano
Sony 19439780112

« La musique nous permet d’entendre deux discours simultanes (dans les opéras de Mozart c’est trois ou quatre) où chacun chante son intimité profonde, sa vérité qui n’est pas celle du voisin. (…) the music is the seule à pouvoir faire ça » – Yves Quere

Jean-Sebastien Bach : Sing BWV 8 : Liebster Gott wenn werd ich sterben : Liebster Gott, wenn werd ich sterben ? (Chœur)
Leonhardt Consort et le Chœur du King’s Faculty, Cambridge carried out by Gustav Leonhardt
Warner traditional 0190296467714/15

Francois Couperin : Le Tic Toc Choc
Grigory Sokolov, piano

Actualité d’Yves Quéré

.
.

– .

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *