Skip to content

Sima, a salon for the valorisation of the music trade in Afrique de l’Ouest – RFI Musique





The Chasm, 2022

© V.Passelègue/RFI

On November 17 and 18, 2022, it is darkish in Abidjan in Côte d’Ivoire, the premiere version of the Salon de l’industrie musicale in Afrique de l’Ouest. L’event pour de nombreuses professions liées à la musique de faire un level sur la state of affairs de ce marché en plein développement.

Il est grande, il marche d’un pas assuré, répond aux solicitations et questions de tout un chacun. Il se nomme Mamby Diomandé et c’est l’initiateur, avec l’ancien rapper et producteur franco-camerounais Pit Baccardi, de ces rencontres professionnelles qui se tennent sur deux jours à l’hôtel Ivoire à Abidjan. Le jeune homme est par ailleurs directeur Stay&Model chez Common Music Africa. C’est donc lui qui ouvre, le 17 novembre, la première édition du Sima qui se veut être un rendezvous régulier à l’avenir.

Si la vie d’artiste en Afrique de l’Ouest en particulier n’est pas facile pour un grand nombre, la carrière de producteur, d’éditeur, d’organisateur de live performance ou de supervisor ne l’est pas beaucoup plus. Et la, dans ces conférences, keynotes et autres échanges, les mots clés semblent être: monétisation, bancarisation, valorisation, régulation, industrialisation, législation, digitalisation, and so on. On est loin de la création artistique et pourtant, ces problématiques doivent aussi intéresser les primers acteurs de cette industrie, à savoir les artistes.

“The target of this salon is to worth the acteurs de l’industrie d’Afrique francophone, to suggest des options concrètes de structuración de this industrie et de faire des transfers de compétences à travers des masters class pour du renfort de capacité de ces acteurs”. Ainsi, Mamby Diomandé a rassemblé de nombreux professionnels put in in Côte d’Ivoire et ailleurs et les a donc incités à partager leur connaissance et leur expérience.

Ainsi A’Salfo le chief de Magic System et organizer du Femua at-il dans une keynote Significantly good dit quelle était l’significance des droits d’auteurs et des droits voisins, appellant les artistes à se préoccuper sérieusement de cette problématique. L’administrateur d’Common Music Africa, Franck Kacou, a quant à lui fait un level sur le rôle et la place des majors dans le paisage, tentante d’exposer les réalités et de démonter les fantasmes. Philo, director of Bomayé Music, developed the position of the producer and his involvement within the building of the profession of an artist. De nombreux autres membres imminents de ce secteur ont aporté leur pierre à l’édifice de la connaissance globale.

Just like the soul Olivier Laouchez from Hint TV “Il n’y a pas tant d’évènements sur l’organisation, le ‘enterprise’ en Afrique francophone et on sait tous que cette industrie a besoin de se professionnaliser en permanence. C’est une industrie complexe mais extrêmement importante. Quand on Fait des études de secteur, dans la vie des gens, la musique est la thématique qui interésse le plus l’ensemble de la inhabitants”.

Des thematiques à foison

Un monde en perpétuelle évolution, voici ce qui ressort de ces deux journées de conférences et d’échanges. Les thématiques sont nombreuses et les difficultés pointées comme autant de chantiers qu’il faut étudier pour trouver des options concrètes. That is par instance, the emergence of streaming platforms on the continent. “Le coût de la information est tremendous elevé et l’accès à web pas évident. For instance, in Côte d’Ivoire, the financial institution charge is lower than 10%, the entry to music by way of the leaders of the sector like Spotify or Deezer turns into troublesome as a result of it is a financial institution card, point out Mamby Diomandé. Some corporations like Boomplay, a streaming utility, develop their service by way of phone.

© V.Passelègue/RFI


Mamby Diamandé solutions the questions of the media

Sur la manufacturing et le administration qui souffrent de l’intervention de l’économie informelle, as le mécénat ou le libanga (dedicaces de nom de personnes, voire de produits dans les chansons) au Congo, il est nécessaire de structurer la occupation en créant des associations or federations. “Il est necessaire d’organiser les companies”, assène Akotchaye Okio, charged with worldwide growth pour l’Afrique à la Sacem. Et à travailler avec les events prenantes de l’industrie pour organizer les droits d’auteur et la gestion collective sur le continent, il semble bien placé pour délivrer ce kind de message.

Laws is a crucial a part of the rationalization and growth of this musical trade. “Il faut des reformes. Il faut une volonte politique” Say A’Salfo quan il évoque, par instance, le peu de droits que reversent les platformes de streaming en Afrique faute de contrats clairs. Autant de rétributions que ne récupèrent pas les artistes et ayants droits. Successfully, les victims de tous ces manquements sont bien sûr les créateurs memes des œuvres qui peinent à vivre de leur artwork, voire n’y parviennent pas du tout.

motivated

Malgré un état des lieux difficile et complexe tant les thématiques sont nombreuses et touchent à l’économie, la technologie, la société, l’artwork, and so on. tous ces professionnels soulignent l’extraordinaire potentiel du secteur. Il faut rappeler que la jeunesse est nombreuse et la démographie importante. Les intervenants soulignent, par ailleurs, que la globalization a quelques bons côtés comme le fait qu’aujourd’hui dans le domaine de la musique, la domination américaine n’est plus. Le public semble avoir de l’appétence pour les musiques qui leur sont proches, d’où l’significance de la tradition de chacun dans l’écoute de musiques, avec une dimension francophone non négligeable, face aux mastodons nigérians par instance.

Le tableau est impressioniste et coloré. Mais à n’en pas douter, he’ll grasp the valor avec le temps automotive les protagonistes paraissent all dotés d’une motivation sans faille. Le Sima a réussi à fédérer les forces en présence, à montrer aux politiques l’intérêt du secteur. Il faut maintenant travailler à consolider la dynamique.

Sima official web site

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *